top of page
NOUVEAUTÉS
L_Inconnu-du-presbytere_Le_jeu_du_hasard-2.jpg
Louis-Joseph-de-Montcalm-.jpg
L’inconnu du presbytere - tome 2
L_Inconnu-du-presbytere_Le_jeu_du_hasard-2.jpg

L’inconnu du presbytère
Tome 2. Le jeu du hasard
Éditions Hurtubise, février 2022, 288 p.

Rien ne va plus pour Honorine! Depuis que la santé de sa mère Euphrasie décline, elle ne suffit plus à la tâche sur la ferme qui ne rapporte rien, ou si peu… De guerre lasse, elle n’a plus d’autre choix que de vendre la terre et de déménager. Mais voilà que Donatien, avec qui elle avait déjà rompu les fiançailles, lui met des bâtons dans les roues. D’amoureux transi, il est devenu un monstre de jalousie qui ne rêve plus qu’à une chose: faire payer à Honorine le prix de sa trahison, coûte que coûte.

John Surratt, lui, se cache toujours, aidé par le curé Boucher. Il trouve refuge chez un veuf, Eugène Lapierre, à La Prairie. Une amitié se développe entre les deux hommes qui vivent la solitude et l’abandon, chacun à leur façon. Lapierre conseille au fugitif de se faire zouave pontifical, en Italie, là où il pourra se forger une nouvelle vie. Mais le destin n’en a pas fini avec John… 

Honorine vaincra-t-elle Donatien ? Et John saura-t-il échapper à sa vie de paria ?

Louis-Joseph deMontcalm
Louis-Joseph-de-Montcalm-.jpg

Louis-Joseph de Montcalm
Commandant en Nouvelle-France
(Livre jeunesse - à partir de 9 ans)

Éditions l’Isatis, 2022, Collection Bonjour L’histoire no 28, 88 pages.

Bien que le passage de Louis-Joseph de Montcalm en Nouvelle-France ait été de courte durée, trois ans à peine, sa présence dans la colonie a marqué l’histoire. Après une carrière militaire, Montcalm est nommé maréchal de camp en 1756 et envoyé en Amérique du Nord pour servir lors de la guerre de Sept Ans, puis il devient lieutenant-général français des armées en Nouvelle-France.

En 1758, redoutant la défaite de la Nouvelle- France contre les Anglais, il prépare un plan de défense selon les règles classiques des batailles et demande du renfort à la métropole. Mal servi par ceux qui l’entourent, il anticipe mal l’arrivée des Anglais en 1759 à Québec.

À la suite d’une erreur stratégique, il mourra lors de la fameuse bataille sur les plaines d’Abraham et les Français subiront la défaite.

bottom of page